JACKO VASSILEV

Photographe bulgare né à Stara Zagora en 1951

Au début de l'été 1995, un ami de Perpignan me téléphone au Château d'Eau. Il y a un photographe bulgare génial qui parcourt le sud de la France avec sa famille dans une petite Fiat,  son coffre est plein de boites de tirages, il faut à tout prix voir son travail surprenant.

 

Quelques jours plus tard, Jacko Vassilev arrive au Château d'Eau et c'est l'étonnement : un homme simple, souriant, plein d'humilité et d'humanité nous fait découvrir une oeuvre magistrale.

 

Jean Dieuzaide, décide sans hésiter de l'exposer.

Ce sera fait l'année suivante, après maintes péripéties. Michel Paradinas s'était chargé des tirages, Jacko étant alors aux USA, il a fallu faire venir ses négatifs par l'intermédiaire de son fils à Stara Zagora avec l'aide de l'institut français. Une aventure somme toute banale pour le Château d'Eau qui recevait des photographes de tous les coins du monde.

Jacko Vassilev, madame Vassilev et leur fils David, lors de leur première rencontre avec Jean Dieuzaide au Château d'Eau en août 1995. Photographie de Michel Paradinas